[Actualisation] Cozy, votre cloud personnel

Salut les loupiots,

on va revenir un instant sur le test de Cozy que j’ai fait en fin d’année dernière (pour le relire, c’est par ici). Juste pour replacer dans le contexte, Cozy est un logiciel libre que vous pouvez installer sur votre machine/serveur pour y stocker vos données, chez vous, sans les confier à des gros pourris comme Facebook, Google, Dropbox, et autres membres de cette clique d’acteurs peu respectueux de votre vie privée.

 

J’avais rencontré un nombre relativement important de soucis au cours de mon test de novembre, du début à la fin : la compilation par fabric qui passe pas sur le Raspberry Pi (à un moment donné ça débordait largement des 512Mo de RAM, donc échec direct), les applis qui s’installent pas, fonctionnent aléatoirement, voire s’intervertissent (cliquer sur Contacts lance Cozic, et ainsi de suite).

 

Je n’ai pas testé l’installation par fabric, cette fois. Je suis allé directement à la solution « de facilité » (faite pour, surtout) : récupérer une image à écrire sur la carte SD du bouzin. Ça, c’est à la portée de tout le monde, et ça marche du feu de moi. Un coup de dd bs=4M if=/home/moi/image.im of=/dev/sdc (dans mon cas hein, allez pas effacer un disque et dire que c’est ma faute :mrgreen: ), le Raspberry démarre, un coup de ssh pour lancer raspi-config et étendre la partition, tout basculer en français, changer le mot de passe, ‘fin les bricoles habituelles, et puis renouveler les clés et certificats SSL par défaut, tant qu’à faire.

Maintenant que j’ai une IP fixe, j’ai aussi ajouté un champ A à ma zone DNS, histoire de faire pointer un sous-domaine vers le RPi pour tester de l’extérieur, donc avec la contrainte du débit montant de ma ligne ADSL, pas testée auparavant.

Et donc ? 😀

 

Ce qui a changé

Visiblement, un grand nombre de bugs ont été corrigés. Je pense en particulier à l’installation des applications : tout s’est fait du premier coup, sans accroc. Les applis se lancent plutôt rapidement, la traduction a bien avancé, et les fonctionnalités à disposition fonctionnent. D’autres sont en attente et donc pas encore déployées, mais au moins ce qui est là fonctionne. La fonctionnalité qui m’a vraiment manqué (et qui du coup m’a demandé du temps…), c’est la possibilité de sélectionner plusieurs contacts pour les supprimer d’un coup, via l’interface Web (parce qu’en CardDAV, ça marche, du coup).

Autre grande avancée : j’ai réussi à installer le module CalDAV/CardDAV, et en plus, la synchro contacts et agenda fonctionne nickel ! J’ai testé ça sur mon ancien smartphone, pour l’occasion sous CyanogenMod 9 (sans Google Apps), c’est franchement pratique.

L’application « Fichiers » a fait son apparition, et je suis assez surpris. C’est fluide, ça fonctionne, aucune erreur pour le moment. Et en plus, il y a possibilité de partager un dossier complet ou des fichiers individuels via lien public !

« Contacts » a été étoffée aussi, c’est fluide, la recherche est opérationnelle, et il y a vraiment de quoi stocker tout ce qu’il faut (même les ID Twitter, des notes, etc.). Juste, des fois (pas régulier en plus), les champs non reconnus par Android (genre Twitter) merdent un peu, il apparaissent comme « Autres », et si on les modifie Cozy change le type en « Other ». Mais c’est peut-être juste un bug de mon côté.

Pas de gros changement visibles sur les autres apps que j’ai installées. « Photos » fonctionne toujours très bien, les notes et to-do aussi (mais je m’en sers pas, le post-it est toujours le plus rapide 😀 ).

 

Attention quand même à la mémoire occupée : bien que l’interface indique dans mon cas 237/496Mo, n’oubliez pas que le cache et les buffers sont là, ce qui me donne une occupation « réelle » de 417/496Mo ! Rien de trop alarmant hein, j’ai une partition de 100Mo de swap, et elle est aussi vierge qu’une bonne sœur à deux doigts de rejoindre son Créateur.

 

Côté nouvelles applications de développeurs indépendants : j’ai toujours une petite appréhension, surtout quand ça cause de visualiser toutes ses données. Faudrait que j’aille jeter un œil au code source, mais bon… Il y a tout de même un système de permissions (non négociables, dommage) façon Android, avant l’installation, qui vous avertit des accès que demande l’application.

Cozic fonctionne bien mieux qu’auparavant, bien qu’encore incomplet. L’envoi de morceaux est opérationnel (ils n’apparaissent pas dans « Fichiers » et c’est dommage, j’aurais voulu partager un album, ça m’oblige à le mettre deux fois sur ma carte SD), et le stream public de la playlist en cours fonctionne (ça franchement, ça biche sévère).

On m’a vendu du rêve en me parlant d’un gestionnaire de finances personnelles intégré à Cozy, un des premiers (sinon le premier) entièrement en ligne. Je me suis donc jeté dessus comme la vérole sur le bas-clergé un PC sous Windows 8. « pfm » (oui c’est son petit nom, sûrement un truc genre personal finance manager :mrgreen: ) se connecte à votre banque et rapatrie les infos de vos comptes.

Là, j'ai un peu tiqué...
Là, j’ai un peu tiqué…

Bon, je suis pas vraiment allé plus loin. Déjà, parce que rien que filer les accès à l’appli Android officielle, j’ai parfois des doutes… Et ensuite, parce que ma banque est absente (‘fin oui et non, il y a la banque « générale », mais en fonction de la région c’est pas la même plate-forme, donc ça doit coincer là, il m’envoie balader).

Bref, je vous dis pas la frustration qui m’envahit de pas pouvoir aller plus loin dans le test 😉

 

Sinon, Konnectors a l’air intéressant, il est supposé recopier dans votre Cozy toutes vos infos éparpillées ailleurs : par exemple, votre activité Twitter. Pour autant ça ne l’efface pas de chez Twitter, mais c’est toujours sympa d’avoir ses données et de pouvoir fouiller dedans ! Mais je n’ai pas réussi à l’installer 😕

(oui, ce soir, je suis frustration)

 

Ce qui manque (encore)

C’est balot, mais le truc que j’attendais et dont je me sers le plus, c’est le WebDAV ; pouvoir accéder à mes fichiers stockés sur mon Cozy directement via mon navigateur de fichiers, les synchroniser d’une machine à l’autre… C’est prévu semble-t-il, mais pas encore finalisé. C’est la principale raison qui fait que je vais rester avec mon ownCloud 6 (qui marche très bien aussi, au demeurant).

Il manque aussi un éditeur « en ligne » : uploader un fichier sur son Cozy c’est bien, pouvoir l’ouvrir dans le navigateur et le modifier (je parle bien sûr de documents texte, des scripts JS, des documents LaTeX, ce genre de choses) serait un plus. Actuellement, il faut le télécharger, le modifier, puis renvoyer ça sur Cozy.

La fonction de partage public a ses limites, aussi : par défaut, tout semble partagé via des liens tordus. Donc rien n’indique qu’on a partagé tel ou tel fichier, et surtout, pas moyen d’arrêter de partager un document (à moins de le supprimer).

Dans le même esprit, ce serait cool de pouvoir partager un dossier, mais que le visiteur voie le contenu et ne récupérer que ce qui l’intéresse. Là, ça génère un ZIP contenant tout le dossier, et c’est un peu long / par forcément utile.

Enfin, il faudrait régler une bonne fois pour toutes les problèmes entre applications qui se marchent dessus : je ne sais vraiment pas ce qu’il peut se passer, si à un moment la mémoire sature au point de planter un truc ou autre, mais toujours est-il qu’à un moment donné, lancer « Calendrier » ouvrait « Photos », mais ouvrir « Photos » n’ouvrait pas « Calendrier » pour autant. Une fois « Photos » désinstallée, « Calendrier » ne fait que me dire « Internal Server Error ». J’ai un peu de mal à suivre toutes ces histoires, mais c’est vraiment dommage (et ça n’est arrivé qu’après avoir installé plusieurs apps, au début tout était nickel).

C’est vraiment LE truc qui laisse une mauvaise impression, alors que globalement tout fonctionne, et que les fonctions manquantes vont arriver…

CozyCloud

 

Pour conclure… provisoirement

Oui provisoirement, parce qu’au final, j’ai noté tellement de belles évolutions en quelques mois de temps que je vais continuer à suivre ça de très près, ça me semble vraiment prometteur. Je vais aussi tester Newebe, dans le même esprit (c’est développé par un des devs de Cozy si ma mémoire est bonne).

Alors ne vous méprenez pas, je critique un peu, probablement trop, mais c’est parce qu’il manque des choses pour l’utilisation que j’en ai, moi. Tout le monde n’a pas les mêmes attentes, et il ne faut surtout pas oublier que Cozy est en développement actif, et donc que la présence de bugs pas toujours reproductibles du premier coup voire plus ou moins aléatoires est tout à fait normale (pis faites pas comme si vous ne rencontriez jamais de bugs avec les authentiques bouses propriétaires comme Dropbox).

Donc voilà, je vais rester encore un peu sous ownCloud, parce que les fonctions dont j’ai le plus souvent besoin sont opérationnelles (je pense surtout à WebDAV et au partage entre utilisateurs, dont je vais me servir pour un projet au cours des mois à venir : je me vois mal partager des documents pour un super projet soutenu par l’ANR via Dropbox quoi…). Mais ça n’est en rien parce que Cozy n’est « pas bien ».

 

Et franchement, je vais répéter l’ancien article, mais je tire mon chapeau aux développeurs et initiateurs de ce projet, parce que c’est vraiment quelque chose qui manque.

Mon seul vrai regret, c’est l’équation une instance == un utilisateur. Mais au moins, chacun a ses données chez soi, et c’est ça le but : redonner à chacun la maîtrise de ses données, maîtrise que beaucoup de gens ont perdu en donnant leurs fichiers à des sociétés irrespectueuses (malgré tout ce qu’elles peuvent dire) qui font du beurre en quantité en faisans passer ça pour un service rendu.

 

Et donc : en résumé, si vous avez l’occasion d’essayer Cozy, ne passez pas à côté, ça pourrait résoudre tous vos soucis de synchro d’agenda/contacts, de partage de fichiers, de photos avec des amis… en vous passant de Google, Facebook, Dropbox, et autres.

10 réflexions sur “ [Actualisation] Cozy, votre cloud personnel ”

  • 24 février 2014 à 12 h 20 min
    Permalink

    Merci Maxime pour cette superbe review. Nous retenons les améliorations à effectuer pour l’application de fichiers.

    Pour le gestionnaire banquaire, tu peux mettre tes identifiants sans risque. Ils seront stockés uniquement dans ton Cozy, c’est à dire chez toi et le mot de passe est encrypté.

    Au passage je n’ai pas vu de lien vers le site, je le mets donc ici:
    http://cozy.io

    Pour finir nous venons tout juste de sortir une image pour Cubieboard2. La cubie est moins stable que le Pi mais par contre elle est plus performante.

    Encore merci,

    Frank (Co-fondateur et CTO de Cozy Cloud).

    Réponse
    • 24 février 2014 à 15 h 52 min
      Permalink

      Bonjour Frank,

      Mais y’a pas de quoi, c’est toujours un plaisir pour de tester des choses, de dire ce qui va (ou pas), et quand c’est bien, il faut le dire aussi ! On récolte plus facilement les avis négatifs de nos jours…

      Je me doutais que le mot de passe serait chiffré uniquement sur mon instance, mais merci de la confirmation. J’ai essayé, mais ma banque ne semble pas supportée.

      Je vais ajouter de ce pas le lien, histoire que personne ne passe à côté. Vrai que j’ai redirigé sur l’ancien test, et oublié de faire celui-là…

      Continuez comme ça, en tout cas ! <3

      Réponse
  • 24 février 2014 à 13 h 45 min
    Permalink

    Merci pour la review !

    Étant aussi un utilisateur d’owncloud 6 je me pose quand même une question. À la lecture de l’article il semble ressortir qu’une fois les soucis que tu déplores réglés tu délaisseras OC pour cozy. Pour quelles raisons ? Qu’est-ce qui te pousserait à préférer cozy ?

    Réponse
    • 24 février 2014 à 15 h 49 min
      Permalink

      Salut,

      si je laisse croire que je changerai *forcément* si les quelques manques dont je parle sont comblés, c’est que je me suis mal exprimé. Disons qu’aujourd’hui, la question ne se pose pas, puisque Cozy ne répond pas (encore) aux attentes que j’ai d’un système de cloud, en particulier parce que WebDAV n’est pas pris en charge.

      Après, le jour où cette fonctionnalité arrivera, Cozy comme ownCloud proposeront ce dont j’ai besoin, et donc la question se posera légitimement. Cozy ne s’installe pas sur un hébergement mutualisé, ownCloud si. Mais comme maintenant tout ou presque a rebasculé sur une petite machine chez moi, ça n’entre plus en compte non plus.

      Et si Cozy intègre un webmail intégré capable de servir d’ « interface » pour unifier mes différents comptes mail, un peu à la manière d’un client « lourd », alors la question ne se posera plus : j’aurai tout au même endroit, une seule appli à mettre à jour (en plus de l’OS lui-même bien sûr), limite le paradis ! 😉

      Si on parle de ownCloud, aussi : il n’y a pas que Cozy qui contient des bugs, et même si la branche 6.0.x est étonnamment stable, j’ai de très mauvais souvenirs de mises à jour foireuses en 5.0.x, avec parfois des failles de sécurité assez phénoménales (à croire qu’un dev Apple avait bossé sur la chose). Donc oui, même avec OC, j’ai souvent une appréhension au moment de lancer une mise à jour 😀

      Tout ça pour dire que si la question de préférer Cozy à ownCloud ne se pose pas aujourd’hui, qui sait si elle ne sera pas d’actualité demain, et là… le choix sera difficile ! 😉

      Réponse
      • 25 février 2014 à 18 h 44 min
        Permalink

        Salut,
        Merci pour la réponse ! Je regarderai cozy un de ces quatre du coup.

        Pour le client mail, du coup je viens de voir que OC en avait un dans ses applications. Je m’en vais tester aussi la chose.

        Réponse
  • 18 juin 2015 à 21 h 24 min
    Permalink

    Et maintenant, c’est comment ? 🙂
    Ton article date maintenant d’un an et demi ; as-tu continué à l’utiliser ? De plus en plus ? Pourrais-tu éditer ton article (ou en faire un nouveau) pour nous tenir au courant de comme c’est maintenant ?
    Merci !

    Réponse
    • 19 juin 2015 à 10 h 23 min
      Permalink

      Salut,
      merci de la suggestion ! J’y pensais il y a quelques jours en recevant un mail de quelqu’un de chez Cozy, du coup j’ai réinstallé la bête dans une VM (en attendant un RPi² que je suis supposé récupérer ce soir).
      Je vais de ce clic faire un nouvel article « mis à jour » ! 😉

      Ça répond néanmoins à ta question sur mon utilisation : le RPi premier du nom n’est pas assez costaud pour supporter la charge, clairement.

      La suite arrive !

      Réponse
      • 19 juin 2015 à 10 h 27 min
        Permalink

        De mon côté, j’ai commencé à l’installer hier sur un odroid-c1 (un poil plus puissant qu’un RPi²).
        Je lorgne aussi sur Yunohost, que j’aurais aimé installer dans un container Docker (histoire de ne pas flinguer l’OS si l’installation se passe mal, je ne sais pas si tu connais l’outil), mais je n’ai pas encore pris le temps d’aller au bout de la démarche.

        Réponse
        • 19 juin 2015 à 10 h 34 min
          Permalink

          Yunohost est très très bien également, même si ça n’est pas tout à fait le même but recherché. À mon sens, Cozy est vraiment un « cloud » alors que Yunohost permet l’installation simple d’une plate-forme d’hébergement (web/mail/vpn/autres) à la maison. Dont certaines prises en charge par Cozy, évidemment.
          Yunohost est plus un « cadre » permettant d’installer simplement des services distincts, indépendants, alors que Cozy présente tout dans une interface web unifiée/chartée, un peu comme ownCloud.

          Je ne sais pas si c’est très clair… Comment ça, un test de Yunohost ? 😀

          Réponse
          • 19 juin 2015 à 10 h 38 min
            Permalink

            Précisément, je ne voyais pas trop la différence, et je viens de voir un post de quelqu’un qui tente d’intégrer CozyCloud dans Yunohost… :-/ Ton commentaire apporte en partie une réponse.
            Je vais essayer de tester tout ça, mon but étant à terme d’autohéberger mail, calendrier, contacts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *