[DIY] Arduino ou l’électronique pour tous

Arduino… vous avez sans doute déjà entendu ça quelque part, peut-être entre d’autres noms barbares comme MaKey MaKey, Raspberry Pi, Scratch…

À différents niveaux de complexité bien sûr, tous ces « systèmes » tournent autour du même concept, que j’ai déjà abordé ici (comme l’article sur le Nabaztag:tag) :  le Do It Yourself (DIY), autrement dit « faites par vous-même ».

Pourquoi je vous parle d’Arduino ? Eh bien, parce qu’après que le carton du mien ait pris la poussière quelques semaines, la faute à la charge de travail, j’ai profité d’un « temps mort » pour m’y mettre. Et franchement, ça déchire.

 

Arduino, pour tout le monde

Je sais, la simple idée de tripatouiller des résistances et une carte électronique, ça va en rebuter plus d’un. Manque de matériel, jamais fait d’électronique, aucune utilité, faire des soudures c’est dangereux…

Et pourtant, ce ne sont que des idées reçues. L’avantage d’Arduino, c’est qu’on trouve plein de matériel fait pour, et pas trop cher, sur le net. Pour 45€, vous recevez un kit qui contient tout ce qu’il faut pour débuter, et tout ça sans outillage ou autres : exit les soudures, vous « plantez » les composants et les fils sur une petite plaque conductrice.

Après, comme je l’expliquais, c’est une carte programmable. Ça veut dire qu’il faut programmer, vous expliquerait le Captain Obvious. Mais ne paniquez pas : des tutoriels très bien faits existent, le langage est simple (déjà parce que basé sur le C, et parce que c’est de l’anglais), des livres sont disponibles un peu partout, et une grande communauté met à disposition ses compétences, conseils, extraits de code…

Alors oui, sûr qu’Arduino est plus compliqué que Scratch ou MaKey MaKey (quoi que) pour les jeunes enfants. Mais les initier (tôt) à la programmation, c’est essentiel ! Et bricoler avec papa/maman, c’est toujours un plaisir (dans ce cas hein, c’est quand même vachement plus cool que ramasser les feuilles mortes dans le jardin — meuh non je critique pas). Preuve en est que de plus en plus d’initiatives visant à enseigner l’algorithmique (la base de la programmation, si on veut) voire des langages complets (comme le Ruby avec Hello Ruby, initiative d’une finlandaise qui a l’air géniale — ouais, j’ai gardé mon penchant pour la Finlande, et pas que pour la Lapin Kulta 😉 ), pour tout un tas de bonnes raisons : ça développe la mémoire, la logique (qui aide en sciences, quelles qu’elles soient), ça permet de comprendre comment les choses fonctionnent…

Et ça servira par la suite à pas mal de nos jeunes vu l’essor de l’informatique et de l’électronique grand public, comme le rappelle par ailleurs Caroline Rosnet sur le blog d’UpCulture à l’occasion, entre autres, du 1er « Coding Goûter » que nous avions organisé à Troyes. Avouez que c’est quand même plus intelligent que de planter un gamin d’à peine 10 ans devant le dernier GTA.

Et puis, la méga classe quand votre rejeton aura juste à claquer ses mains pour allumer la lumière de sa chambre, non ?!

 

Ça ressemble à quoi ?

Rien d’exceptionnel, une carte de taille variable (fonction du modèle choisi), bleue pour l’originale, noire pour la mienne (une Arduino Uno à laquelle on a rajouté 2-3 trucs, en particulier pour la gestion des processeurs ARM qui ne fonctionnent quasiment qu’en 3,3V, alors que la carte fournit du 5V, mais on rentre dans les détails là).

Et puis les composants… Bah ça ressemble à ce dont ça a toujours l’air : une résistance reste une résistance, tout ça tout ça.

Pour vous donner une idée : voilà mes 1er et 3e montages 😀

Premier montage : 3 LED colorées alternées
Premier montage : 3 LED colorées alternées
Troisième montage : écrire sur un écran LCD
Troisième montage : écrire sur un écran LCD

 

Ça peut paraître méchant, mais ça l’est pas du tout en fait. Quasiment rien à installer sur le PC (sous Debian, c’est d’une simplicité enfantine…) pour avoir le petit logiciel qui vous permet de taper votre code (tout plein d’exemples dedans !), de le compiler et de l’envoyer sur l’Arduino.

L'IDE Arduino officiel
L’IDE Arduino officiel

 

Du coup, je suppose que des tutoriels vont apparaître ici, mais je ne préfère pas m’engager sur les délais, il y a pas mal de choses sur le feu. Mon but : réaliser une horloge binaire !

Plus d’infos ici : http://www.arduino.cc/

 

J’espère vous avoir convaincu que le DIY en général (et l’Arduino en particulier) est une voie à explorer par chacun d’entre vous, pour une meilleure compréhension du monde qui nous entoure, et pour notre culture générale. Je vous donne donc rendez-vous pour les tutos dans quelques semaines, le temps que vous receviez le kit que vous allez commander dans la foulée ! :mrgreen:

2 commentaires sur “[DIY] Arduino ou l’électronique pour tous

  • 14 mars 2015 à 3 h 36 min
    Permalink

    Bonsoir !
    J’ai trouvé votre site par hasard et comme je suis curieux et insatisfait j’ai lu des tas de trucs super intéressants. Finalement j’ai tout compris et cela m’étonne…
    Bien sur pour mettre ne pratique certains truc (cryptographie par exemple), il faut surement pratiquer. Mais bon…
    Juste pour dire chapeau bas à vous (Monsieur ou, Madame, voire, Mademoiselle), pour cette didactique où tout semble simple…
    Merci d’exister pour le bonheur de vieux (62), comme moi !
    Cordialement.
    Papic
    La fonction crée l’organe…. Le mouvement, c’est la vie !
    Le saviez-vous ? L’œil de l’autruche est plus grand que son cerveau. Pour les cons aussi !…

    « Vivre est la chose la plus rare. La plupart des gens se contentent d’exister… » – Oscar Wilde –
    « Quand l’injustice devient loi, la résistance est un devoir ! » – Thomas_Jefferson – Adam_Kokesh –

     Soyez éco-responsables :
    N’imprimez ce message que si c’est vraiment nécessaire
    Consider your environmental responsibility : don’t print this email if not necessary

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *