Baïkal, une alternative libre à Google Agenda & Contacts

Salut salut,

je l’ai déjà évoqué un peu ici, mais la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles, c’est (du moins cela devrait l’être) LA priorité dès qu’on fait un truc sur le net. Un des « grands méchants », c’est évidemment Google, parfois décrit comme « la plus grosse base de données du monde » en ce qui concerne pas mal de gens. Ben oui, parce que (selon ce que vous utilisez, évidemment) Google peut savoir :

  • qui vous êtes (inscriptions aux services) ;
  • votre numéro de portable (récupération de mot de passe) ;
  • à quoi vous ressemblez (Google+) ;
  • qui est-ce que vous connaissez en vrai (Google+, Hangouts, Contacts)
  • les numéros de téléphones, noms, prénoms, anniversaires, adresses… de vos amis (Contacts) ;
  • où vous vous trouvez (Maps, Android) ;
  • la teneur de vos échanges par mail (GMail) ;
  • ce que vous faites, quand, et avec qui (Agenda) ;
  • j’en passe, et pas des meilleures…

Bref, vous en conviendrez, limiter la casse, c’est une idée qui me semble plus que bonne. pour ça, l’auto-hébergement d’un certain nombre de services est une solution. La meilleure, en fait. Sinon, vous pouvez répartir un peu vos données chez différents prestataires, mais les mêmes questions peuvent se poser au final…


Aujourd’hui, on va causer un peu de Baïkal. Sans entrer dans les détails, juste pour vous faire baver et vous donner envie d’essayer 😉

Baïkal, c’est un petit logiciel (quelques Mo à peine) qui reprend la librairie SabreDAV (utilisée par ownCloud, par exemple) pour héberger à sa maison (ou sur son serveur chez un prestataire) ses agendas/calendriers, et ses contacts. Et donc les synchroniser entre ses différents périphériques : dans mon cas, mon agenda est partagé entre mes 2 machines (Thunderbird+Lightning), mon smartphone et ma tablette (tous deux sous Android, dans des versions « moins bavardes » que celle de Google, merci CyanogenMod). J’ajoute un RDV depuis la tablette ? Pouf, le PC reprend aussitôt la modif. Je modifie un contact ? Hop ! Plus de copie de sauvegarde chez Google, mais une copie à ma maison, aussitôt renvoyée aux autres périphériques.

Et le jour où un des équipements plante (y compris le serveur !), rien n’est perdu, à moins qu’ils crashent tous en même temps sans aucune sauvegarde… Autant dire que ça ne devrait pas arriver :mrgreen:

Comment ça se présente ?

L’installation est enfantine. Une archive de quelques mégaoctets à décompresser dans le répertoire de votre serveur web, une configuration minime (basiquement : choisir un mot de passe pour l’administrateur, et choisir si on souhaite utiliser MySQL ou SQLite… plus simple que ça tu meurs !), et c’est parti.

Tout se gère via une interface web : l’admin crée les utilisateurs, et les agendas qui vont avec. Idem pour les carnets d’adresses. Ça a un côté chiant, en vrai : seul l’admin peut le faire, je crois. Donc si vous avez un compte et souhaitez créer un deuxième agenda pour noter les anniversaires de mamie et de belle-maman, faut passer par l’administrateur. Un peu lourd, mais bon, dans mon cas je suis tout seul sur ma machine. Mais on se rassure, c’est prévu pour plus tard 😉

Une fois cette étape « administrative » passée, c’est tout bête : refiler l’URL de votre agenda à votre logiciel de gestion d’agenda, lui donner le mot de passe qui va bien quand il le demande, et basta.

La preuve en images ! 🙂

Screenshot_2013-08-05-23-07-10

Capture du 2013-08-05 23:09:59

Tout ça pour dire qu’il ne manque pas grand chose : la possibilité d’avoir un compte « personnel » pour y gérer ses agendas soi-même, et la possibilité de les partager. Notez que ça ne veut pas dire qu’il faut rester chez Google en attendant : ownCloud le propose déjà, par exemple 😛

Et puis si vous voulez des applications serveur pour vos agendas, toujours dans l’Open Source, vous pouvez jeter un oeil du côté de ce tutoriel de Linux.com. Ou mieux : Baïkal est sous licence GNU GPL v3, alors contribuez !

Si certain(e)s d’entre vous se lancent dans l’aventure Baïkal, n’hésitez pas à revenir ici pour dire ce que vous en pensez 😉