Baïkal, une alternative libre à Google Agenda & Contacts

Salut salut,

je l’ai déjà évoqué un peu ici, mais la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles, c’est (du moins cela devrait l’être) LA priorité dès qu’on fait un truc sur le net. Un des « grands méchants », c’est évidemment Google, parfois décrit comme « la plus grosse base de données du monde » en ce qui concerne pas mal de gens. Ben oui, parce que (selon ce que vous utilisez, évidemment) Google peut savoir :

  • qui vous êtes (inscriptions aux services) ;
  • votre numéro de portable (récupération de mot de passe) ;
  • à quoi vous ressemblez (Google+) ;
  • qui est-ce que vous connaissez en vrai (Google+, Hangouts, Contacts)
  • les numéros de téléphones, noms, prénoms, anniversaires, adresses… de vos amis (Contacts) ;
  • où vous vous trouvez (Maps, Android) ;
  • la teneur de vos échanges par mail (GMail) ;
  • ce que vous faites, quand, et avec qui (Agenda) ;
  • j’en passe, et pas des meilleures…

Bref, vous en conviendrez, limiter la casse, c’est une idée qui me semble plus que bonne. pour ça, l’auto-hébergement d’un certain nombre de services est une solution. La meilleure, en fait. Sinon, vous pouvez répartir un peu vos données chez différents prestataires, mais les mêmes questions peuvent se poser au final…


Aujourd’hui, on va causer un peu de Baïkal. Sans entrer dans les détails, juste pour vous faire baver et vous donner envie d’essayer 😉

Baïkal, c’est un petit logiciel (quelques Mo à peine) qui reprend la librairie SabreDAV (utilisée par ownCloud, par exemple) pour héberger à sa maison (ou sur son serveur chez un prestataire) ses agendas/calendriers, et ses contacts. Et donc les synchroniser entre ses différents périphériques : dans mon cas, mon agenda est partagé entre mes 2 machines (Thunderbird+Lightning), mon smartphone et ma tablette (tous deux sous Android, dans des versions « moins bavardes » que celle de Google, merci CyanogenMod). J’ajoute un RDV depuis la tablette ? Pouf, le PC reprend aussitôt la modif. Je modifie un contact ? Hop ! Plus de copie de sauvegarde chez Google, mais une copie à ma maison, aussitôt renvoyée aux autres périphériques.

Et le jour où un des équipements plante (y compris le serveur !), rien n’est perdu, à moins qu’ils crashent tous en même temps sans aucune sauvegarde… Autant dire que ça ne devrait pas arriver :mrgreen:

Comment ça se présente ?

L’installation est enfantine. Une archive de quelques mégaoctets à décompresser dans le répertoire de votre serveur web, une configuration minime (basiquement : choisir un mot de passe pour l’administrateur, et choisir si on souhaite utiliser MySQL ou SQLite… plus simple que ça tu meurs !), et c’est parti.

Tout se gère via une interface web : l’admin crée les utilisateurs, et les agendas qui vont avec. Idem pour les carnets d’adresses. Ça a un côté chiant, en vrai : seul l’admin peut le faire, je crois. Donc si vous avez un compte et souhaitez créer un deuxième agenda pour noter les anniversaires de mamie et de belle-maman, faut passer par l’administrateur. Un peu lourd, mais bon, dans mon cas je suis tout seul sur ma machine. Mais on se rassure, c’est prévu pour plus tard 😉

Une fois cette étape « administrative » passée, c’est tout bête : refiler l’URL de votre agenda à votre logiciel de gestion d’agenda, lui donner le mot de passe qui va bien quand il le demande, et basta.

La preuve en images ! 🙂

Screenshot_2013-08-05-23-07-10

Capture du 2013-08-05 23:09:59

Tout ça pour dire qu’il ne manque pas grand chose : la possibilité d’avoir un compte « personnel » pour y gérer ses agendas soi-même, et la possibilité de les partager. Notez que ça ne veut pas dire qu’il faut rester chez Google en attendant : ownCloud le propose déjà, par exemple 😛

Et puis si vous voulez des applications serveur pour vos agendas, toujours dans l’Open Source, vous pouvez jeter un oeil du côté de ce tutoriel de Linux.com. Ou mieux : Baïkal est sous licence GNU GPL v3, alors contribuez !

Si certain(e)s d’entre vous se lancent dans l’aventure Baïkal, n’hésitez pas à revenir ici pour dire ce que vous en pensez 😉

6 réflexions sur “ Baïkal, une alternative libre à Google Agenda & Contacts ”

  • 12 septembre 2013 à 17 h 01 min
    Permalink

    Bonjour. Merci pour l’info.
    J’ai installé baikal sur mon hébergement ovh (avec mysql). J’ai installé caldav sur ma tablette et mon téléphone. J’ai paramétré caldav, il trouve bien mon compte d’utilisateur et l’agenda que j’ai créé sur l’interface web. Mais quand je crée un événement sur ma tablette il ne se synchronise pas avec le serveur. Numbers of events reste désespérément à 0 et bien entendu je ne le retrouve pas sur le téléphone.
    J’ai dû manquait quelque chose mais quoi ???

    Réponse
  • 27 septembre 2013 à 11 h 32 min
    Permalink

    Bonjour et merci pour cet article.
    Je voudrais tester Baïkal sur un hébergement gratuit ou un hébergement payant que je possède déjà (mutualisé). Visiblement, aucun ne correspond aux conditions techniques… soit PHP < 5.3 , soit MySql sans innoDB, soit des erreurs incompréhensibles dès l'installation.
    Quel hébergeur fonctionne ?
    Merci d'avance !

    Réponse
  • 27 novembre 2013 à 12 h 11 min
    Permalink

    Baïkal fonctionne à merveille chez moi ! Il est installé sur mon serveur perso avec une base de données MariaDB.

    Agendas et contacts se synchronisent sans problème avec une Nexus 7 (CyanogenMod) 3 Thunderbird (sous Windows XP, Windows 7 et Linux Mint 15) et Roundcube (+ le plugin calendar) pour la partie webmail, le tout chiffré évidemment…

    C’est vraiment un superbe projet ! D’ailleurs e suis en train de rédiger des tutos pour mettre en place tout ce que je viens de décrire.

    Réponse
  • 9 mai 2014 à 11 h 06 min
    Permalink

    Bonjour,
    j’ai découvert votre blog par ce billet et je suis resté scotché dessus 2 heures en parcourant différents articles (je voulais pourtant me coucher tôt ce soir là ;p).
    Je me suis noté au passage qu’il faudra prochainement que j’organise une petite séance d’autoflagellation en vil utilisateur de Windows que je suis (je lis votre site sous Chrome, c’est grave docteur ?).
    Pour revenir à Baikal, l’installation est effectivement simple (si on se donne la peine de survoler 2-3 points dans la doc.). J’utilise aussi Thunderbird avec les modules complémentaires « lightning » et « Inverse SOGo Connector ». Sur mon smartphone Android, j’utilise les applications CardDAVSync free et aCal.
    Je regrette aussi qu’on ne puisse pas partager un calendrier ou un carnet d’adresses à un autre utilisateur en limitant l’accès en lecture seule (en synchro unidirectionnelle, c’est beau ce que j’écris).
    Peut-être qu’en potassant un peu le code …
    Pour le fait d’être obligé de passer par l’admin pour créer de nouveaux agendas ou carnet d’adresses, c’est pas gênant étant donné que je ne ferais pas ça tous les jours :p
    Il y a d’ailleurs une petite sécurité supplémentaire qui permet de « locker » l’admin quand on ne l’utilise plus.

    Réponse
  • 7 janvier 2016 à 15 h 20 min
    Permalink

    Bonjour,
    Merci et bravo pour vos articles passionnants.

    J’ai installé l’archive dézippée dans un sous domaine sur un serveur mutualisé.
    Lorsque je tente d’accéder au répertoire via l’url j’obtiens le message d’erreur suivant:

    Forbidden
    You don’t have permission to access /admin/install/ on this server.
    Server unable to read htaccess file, denying access to be safe
    Additionally, a 403 Forbidden error was encountered while trying to use an ErrorDocument to handle the request.

    Je souhaite vriament me passer de Google.
    Pouvez vous svp m’aider ?

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *