Musique, maestro !

Aujourd’hui,on va causer musique.

Après l’examen d’hier, il faut un peu de détente. Dans mon cas, ça passe souvent par l’écoute de morceaux que j’aime bien, mais aussi d’autres titres que je pourrais aimer, en lien avec ce que j’aime déjà : même interprète, même genre musical…

Avant, j’utilisais Deezer. Mais ça, c’était avant : le site est devenu vachement lourd, il y a de la pub, et pire que tout il faut maintenant payer pour avoir plus de 30 secondes de musique (y compris maintenant sur mon lecteur multimédia « de salon » !). Je parle même pas du mal que la Hadopi a fait à l’accès à la culture et à la qualité de celle-ci, sous prétexte de rentabilité des industries du culturelles, trop enfermées dans leurs modèles pour envisager la moindre évolution de la société et des usages. Bref.

Du coup, j’utilise (sous-entendu « plus qu’avant ») des services concurrents, innovants et gratuits. J’ai souvent la question « à part Deezer, il y a quoi ? », aussi j’aime autant apporter une réponse à tout le monde plutôt que de faire au cas par cas 😉

1*/ ownCloud à ma maison

C’est évidemment le plus simple et pratique. Quasi toute ma musique est stockée sur mon NAS, et ownCloud monte ce dossier via Samba. Comme il indexe les contenus via les tags ID3, facile de s’y retrouver. On peut lire sa médiathèque via l’interface web, et via Ampache (serveur multimédia, intégré à ownCloud), j’accède à tous mes morceaux directement via mon lecteur de musique « de bureau » habituel (Banshee généralement). Et certains players sous Android sont compatibles (on en trouve chez F-Droid, donc libres !), donc ça biche sévère.

Une raison de plus d’investir une bonne fois pour toutes dans un petit serveur à la maison !

Sélection_013

2*/ GrooveShark

Alternative et concurrent direct de Deezer, GrooveShark propose des fonctions quasi-identiques. Seule la bibliothèque change un peu, mais je ne peux pas vraiment comparer, n’utilisant plus le second. Mais je trouve généralement tout ce que je cherche.

GS propose des radios thématiques, et si vous créez un compte, vous pourrez par exemple enregistrer vos playlists, les partager…

Quelques lecteurs « desktop » sous Linux peuvent aller chercher directement sur GS, et ça vous permet de l’utiliser en toute transparence, avec les notifications, vos raccourcis clavier pour changer le volume ou passer au morceau suivant.

Une application Android existe, mais vous devrez vous abonner pour l’utiliser. Notez cependant qu’une version mobile (et donc accessible via le navigateur de votre tablette/smartphone) en HTML5 existe.

Vous pouvez aussi « récupérer » les morceaux qui vous plaisent, via GrooveDown par exemple (compatible Linux/Windows/Mac/Android).

3*/ Musicovery

Celui-là, c’est celui que je préfère dès que je veux pouvoir mettre de la musique sans me préoccuper de la programmation. Parce que j’ai souvent la flemme de créer des playlists.

Sur Musicovery, vous choisissez un artiste, un morceau, un genre… ou une humeur (vous placez un point dans un repère à 2 axes (calme-énergétique et positif-sombre), et il vous crée une playlist en fonction. Si vous avez un compte, vous pouvez enregistrer vos favoris ou au contraire indiquez un morceau qui ne vous plait pas, ainsi que les genres musicaux que vous voulez entendre et mémoriser ces préférences.

Musicovery propose aussi des webradios, et un côté « social » pour partager avec vos amis. Moi je suis asocial (disons surtout que j’aime pas créer des comptes de partout), donc je l’utilise « comme ça ».

Sélection_015

Une appli Android est proposée gratuitement avec les mêmes fonctions que le site web. Il y a aussi une appli pour iOS, mais je peux pas vous dire ce qu’elle propose, pis iOS c’est le mal. Faites pas attention au label PUR en bas, c’est un truc de pécores.

4*/ Stereomood

Stereomood est basé sur le même principe que Musicovery. Vous choisissez une « ambiance » (un ou des tags, par exemple « party » ou « piano »), et il va vous lire des morceaux correspondants. Il y a de tout, je viens même de tomber sur une playlist « sitting on the toilets ». Me demandez pas ce qu’on peut écouter au WC, j’en sais fichtrement rien, mais si vous êtes curieux, c’est par là.

Très sympa aussi pour écouter de la musique sans passer 20min à choisir des morceaux quand vous recevez des amis pour l’apéro 😉

Sélection_014

Une appli Android est disponible gratuitement. Une appli iOS est proposée, mais comme pour Musicovery, je suis pas allé voir, n’ayant aucun appareil avec une pomme moitié bouffée dessus.

5*/ Jamendo

Un Deezer-like. Mais Jamendo propose gratuitement de la musique libre. Comprenez par là que vous pouvez écouter ET télécharger gratuitement ce que les différents artistes y ont déposé.

Des découvertes bien sympa à faire, et ce serait dommage de s’en priver. Idem, vous pouvez créer des playlists et tout ça, ainsi que les récupérer sur votre téléphone/tablette via des apllications Android et iOS.

Sélection_016

J’espère qu’avec tout ça vous allez pouvoir découvrir (et redécouvrir) de super artistes, où que vous soyez ! 🙂

N’hésitez pas à donner votre avis sur tel ou tel service, c’est toujours bon à prendre.