Android : gouverneur CPU, ordonnanceur…

Android : gouverneur CPU, ordonnanceur…

Je participe régulièrement sur le forum XDA-developers, en particulier pour les tests et développement de CyanogenMod (dans sa version 12 actuellement, base Android 5.0.2) sur le LG G3 (d855) et le Google/LG Nexus 4 que je possédais, mais que j’ai offert à la dame de mes pensées en remplacement de son smartphone agonisant. Je faisais la même chose avant avec mes anciens téléphones/tablettes.

Et j’ai pu constater une chose : deux des paramètres clés du paramétrage de son noyau Android (à savoir l’ordonnanceur et le gouverneur du processeur) sont souvent balancés « tel quel », sans explications.Si le lecteur ne sait pas ce que représentent ces réglages, ni ce qui différencie tel ou tel ensemble de réglages d’un autre, comment peut-il choisir celui qui lui convient le mieux ?

On va donc voir aujourd’hui en quoi consistent ces réglages, et en passer quelques-uns en revue (au moins ceux intégrés au noyau de CyanogenMod 12) pour vous aider à choisir celui qui serait a priori le plus adapté à vos besoins.

Lire la suite

NAS mouru, données perdues ?

NAS mouru, données perdues ?

Article un peu « sur le tas », d’autres sont en cours, mais c’était un peu l’urgence quand même. Je m’explique : en quelques jours, mon laptop a cramé, et peu de temps après le backup a subi sa vie, parce qu’EDF faisait nimp’ dans la rue (le courant a sauté 8 fois en 3 secondes). Du coup, il démarrait plus.

Diagnostic effectué rapidement, en fait : l’alim est bonne, les disques démarrent si on les branche à une source extérieure… Le seul machin qui se lance pas, c’est la carte mère de l’engin. Un « Ethernet Big Disk » de chez LaCie, de 2006 ou 2007. Il a fait son temps, vous me direz…

Sauf que j’avais aucune idée de la configuration RAID du truc, et que le support LaCie me soutient qu’il n’y a qu’un seul disque interne, donc pas de RAID. Je vais leur envoyer une photo dans la soirée, je crois. Ils m’ont seulement précisé que le système de fichiers était du XFS, lu nativement par Linux, et non par Windows et Mac OS. C’était le seul détail que je connaissais déjà. Même les spécialistes du Centre de Ressources Informatiques de l’école m’ont annoncé que j’allais fort probablement devoir acheter un carton de tubes de vaseline pour faire passer ça et enchaîner sur le deuil de mes données.

D’où recherches et essais, puisque perdu pour perdu, autant essayer de sauver 3-4 photos.

Lire la suite

Redshift : reposez vos yeux !

Redshift : reposez vos yeux !

Salut salut !

Aujourd’hui, pas de technique, pas de bidouilles de programmes. Open-Freax se recycle et fait dans l’utile (quoique c’était déjà le cas, non ? 😀 ) : on va prendre soin de vos petits yeux chafouins !

Si vous aussi vous travaillez aussi pas mal devant un écran, vous connaissez bien le problème : la luminosité extérieure (la cave pièce où vous vous trouvez, ou ce truc flippant que les gens appellent « dehors ») varie, celle de votre écran non. Un coup c’est pas assez et vous voyez rien, et hop quand la nuit tombe vous avez l’impression d’avoir un phare à LED (ça abîme les yeux aussi, by the way) en guise de moniteur.

Et toutes ces couleurs (le blanc en particulier) ont tendance à fatiguer vos petits yeux, et le truc, c’est qu’on y tient.

Lire la suite

Jouons avec le NFC

Jouons avec le NFC

Premier article après un bon moment de « silence » (comprenez par là que la charge de travail avant Noël était suffisante pour m’occuper), et surtout premier article de 2014 ! J’en profite pour vous souhaiter à toutes et tous une chouette année 2014, c’est de circonstance 🙂

Aujourd’hui, on va causer un peu de NFC. Si si, vous connaissez déjà : ce mode de communication qui vous permet de faire un peu tout et n’importe quoi, comme payer avec votre carte bancaire sans taper votre code juste en l’agitant au nez de la borne, de recharger votre smartphone en le posant sur un support, ou encore de déclencher une action programmée sur votre lapin Nabaztag en lui faisant « renifler » une petite puce…

Lire la suite

Droits et libertés informatiques, vie privée sur le net…

 

J’ai hésité un moment sur le titre de cet article : « Réveillez-vous, bordel » ? « De l’ignominie scélérate des éditeurs de logiciels et de services » ?

En gros, on va parler de plusieurs aspects de votre utilisation de l’informatique : les logiciels, les formats de fichiers, les services web, le « cloud », la vie privée…

C’est un peu un article « coup de gueule ». Ça fait un moment que j’y pense, mais des événements récents (et malheureusement, relativement récurrents) ont fait déborder le vase de ma patience (c’est joliment dit hein ? 😉 ).

Lire la suite

Baïkal, une alternative libre à Google Agenda & Contacts

Baïkal, une alternative libre à Google Agenda & Contacts

Salut salut,

je l’ai déjà évoqué un peu ici, mais la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles, c’est (du moins cela devrait l’être) LA priorité dès qu’on fait un truc sur le net. Un des « grands méchants », c’est évidemment Google, parfois décrit comme « la plus grosse base de données du monde » en ce qui concerne pas mal de gens. Ben oui, parce que (selon ce que vous utilisez, évidemment) Google peut savoir :

  • qui vous êtes (inscriptions aux services) ;
  • votre numéro de portable (récupération de mot de passe) ;
  • à quoi vous ressemblez (Google+) ;
  • qui est-ce que vous connaissez en vrai (Google+, Hangouts, Contacts)
  • les numéros de téléphones, noms, prénoms, anniversaires, adresses… de vos amis (Contacts) ;
  • où vous vous trouvez (Maps, Android) ;
  • la teneur de vos échanges par mail (GMail) ;
  • ce que vous faites, quand, et avec qui (Agenda) ;
  • j’en passe, et pas des meilleures…

Bref, vous en conviendrez, limiter la casse, c’est une idée qui me semble plus que bonne. pour ça, l’auto-hébergement d’un certain nombre de services est une solution. La meilleure, en fait. Sinon, vous pouvez répartir un peu vos données chez différents prestataires, mais les mêmes questions peuvent se poser au final…

Lire la suite