Sécuriser ses communications électroniques [1]

Grande question du moment, n’est-ce pas ? Eh bien voilà. Sans avoir la prétention de vous donner un guide complet, j’aimerais vous donner les bases (et l’envie) nécessaire à la bonne compréhension de la sécurité de vos données, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. Le « [1] », c’est parce que cet article est le premier d’une série, le tout est en cours de rédaction depuis un bon moment dans le plus grand secret (ok, avec un poil de manque de motivation par moments) et ne demande qu’à être amélioré par vos suggestions.

Quoi qu’il en soit, et malgré ce que vous pourriez penser de prime abord, c’est avant tout un premier article destiné aux néophytes. Bien sûr, ça se complexifiera au fur et à mesure, quand les bases auront été intégrées… 😉

On se lance ?!

Lire la suite

Droits et libertés informatiques, vie privée sur le net…

 

J’ai hésité un moment sur le titre de cet article : « Réveillez-vous, bordel » ? « De l’ignominie scélérate des éditeurs de logiciels et de services » ?

En gros, on va parler de plusieurs aspects de votre utilisation de l’informatique : les logiciels, les formats de fichiers, les services web, le « cloud », la vie privée…

C’est un peu un article « coup de gueule ». Ça fait un moment que j’y pense, mais des événements récents (et malheureusement, relativement récurrents) ont fait déborder le vase de ma patience (c’est joliment dit hein ? 😉 ).

Lire la suite

De la nécessité de chiffrer ses mails

Où l’on constate avec stupéfaction que ce n’est pas une lubie de geek farfelu et paranoïaque.

Lire la suite

Pourquoi utiliser des formats ouverts ?

Grande question. Agacé par quelques remarques et surtout par la réception de documents relativement importants dont l’apparence varie selon l’ordinateur et/ou le logiciel utilisés, je demande maintenant systématiquement aux personnes qui m’envoient encore des documents au format (par exemple, parce que c’est ce qui revient le plus souvent) Microsoft Office de me les renvoyer dans un format correct afin que je puisse prendre connaissance du contenu.

J’ai juste l’impression de passer pour un enquiquineur de seconde zone en faisant ça. Donc j’explique ici les raisons de cette démarche, ça fera probablement moins « sectaire » que la page officielle GNU qui traite du sujet (parce qu’apparemment, favoriser le libre, c’est faire partie d’une sorte d’engeance sectaire).

Let’s go !

Lire la suite