On recause de Cozy Cloud ?

On recause de Cozy Cloud ?

Vous vous souvenez de Cozy ? J’en ai parlé ici à deux reprises, lors d’un premier test puis d’une rapide mise à jour quelques temps après. Sauf que c’était il y a déjà… 2 ans et demi. Du love a coulé dans les tuyaux depuis, et mon récent passage au FTTH m’a valu de sortir le Raspberry Pi 2 de son carton, qu’il n’avait pas quitté depuis mon déménagement. L’occasion d’y remettre un Cozy à jour et de voir l’évolution de la chose !

Et si vous ne connaissez pas, ça vous fera un chouette tour du propriétaire, pour vous motiver à vous y mettre !

Lire la suite

[Tuto] Monter son VPN perso avec OpenVPN

[Tuto] Monter son VPN perso avec OpenVPN

Aujourd’hui, on va prendre le taureau par les cornes. Pour tout un tas de raisons, je suis régulièrement amené à me connecter à des réseaux sans fil ouverts soi-disant sécurisés par une authentification (rigolade !), ou au réseau de la médiathèque de Troyes (quand il fonctionne, quand le serveur DNS est pas tombé, et quand ALCASAR daigne proposer d’entrer ses identifiants) qui a la fâcheuse manie de bloquer plein de ports que j’utilise au quotidien (au hasard : SMTP, XMPP). On peut aussi ajouter le fait que j’aimerais me connecter à mon NAS depuis le bureau, sans pour autant ouvrir grand la porte du routeur avec une pancarte clignotante « All you can eat: mes données sont ici, viendez ! ».

Et systématiquement, je me galère à ouvrir un tunnel SSH entre mon portable et le Raspberry Pi, à faire transiter la connexion au NAS à travers tout ça… Et encore, ça ne sécurise pas ma navigation. Bref. Du coup, la solution, c’est un VPN. On va donc installer le serveur OpenVPN, le configurer, puis installer le client sous Windows, sous Android et sous Linux. Vous suivez ?

Lire la suite

[Tuto] ownCloud 7 / 8 sur un mutualisé OVH

[Tuto] ownCloud 7 / 8 sur un mutualisé OVH

Salut à toi, ami libriste ou simple curieux !

Vous l’attendiez tous (comme les précédents 😀 ), voilà le tutoriel d’installation d’ownCloud dans sa version 7 / 8 sur un hébergement mutualisé OVH.

Lire la suite

[Tuto] Héberger son serveur XMPP + Jappix

[Tuto] Héberger son serveur XMPP + Jappix

Vous l’avez sûrement remarqué, concerné ou non : mon partenaire de toujours, Unixmail.fr, n’est plus. Panne de serveur, pas possible de remplacer la machine dans l’immédiat, bref : un des aléas de l’auto-hébergement. Toujours est-il que @Zilkos me fournissait un des services que j’utilise le plus au quotidien : un compte XMPP (ou Jabber ID, selon comment vous l’appelez). J’ai donc pris mon mulot à deux mains et me suis lancé dans l’installation d’un serveur XMPP de remplacement, en attendant que le phénix Unixmail renaisse de ses cendres. EDIT : c’est chose faite \o/

On va donc installer un serveur XMPP, pour permettre à nos utilisateurs de se connecter depuis n’importe quelle application (Empathy, Pidgin, tout ça), et installer Jappix, une interface web bien pratique quand votre employeur/fournisseur d’accès/autre bloque le port utilisé par XMPP.

Lire la suite

Baïkal, une alternative libre à Google Agenda & Contacts

Baïkal, une alternative libre à Google Agenda & Contacts

Salut salut,

je l’ai déjà évoqué un peu ici, mais la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles, c’est (du moins cela devrait l’être) LA priorité dès qu’on fait un truc sur le net. Un des « grands méchants », c’est évidemment Google, parfois décrit comme « la plus grosse base de données du monde » en ce qui concerne pas mal de gens. Ben oui, parce que (selon ce que vous utilisez, évidemment) Google peut savoir :

  • qui vous êtes (inscriptions aux services) ;
  • votre numéro de portable (récupération de mot de passe) ;
  • à quoi vous ressemblez (Google+) ;
  • qui est-ce que vous connaissez en vrai (Google+, Hangouts, Contacts)
  • les numéros de téléphones, noms, prénoms, anniversaires, adresses… de vos amis (Contacts) ;
  • où vous vous trouvez (Maps, Android) ;
  • la teneur de vos échanges par mail (GMail) ;
  • ce que vous faites, quand, et avec qui (Agenda) ;
  • j’en passe, et pas des meilleures…

Bref, vous en conviendrez, limiter la casse, c’est une idée qui me semble plus que bonne. pour ça, l’auto-hébergement d’un certain nombre de services est une solution. La meilleure, en fait. Sinon, vous pouvez répartir un peu vos données chez différents prestataires, mais les mêmes questions peuvent se poser au final…

Lire la suite

[Tuto] Tor : héberger son « hidden service »

[Tuto] Tor : héberger son « hidden service »

 

Bonjour à tous,

cette fois, nous allons changer un peu d’orientation, et repasser un coup côté serveur : on va voir comment héberger son (ou ses) propres « hidden services » sans se casser le .onion . (tadadoum tchi !)

Lire la suite

[Tuto] ownCloud v5 sur un mutu OVH

[Tuto] ownCloud v5 sur un mutu OVH

Bonjour à tous !

Suite au précédent article sur ownCloud, qui marche plutôt bien et vise à expliquer comment avoir un ownCloud qui fonctionne sur un hébergement mutualisé OVH, je me suis dit que la sortie de la v5 serait l’occasion de faire un point là-dessus.

Plus qu’un point, c’est en fait une mise-à-jour du tutoriel : en effet, le code de la v5 a pas mal évolué depuis la 4.5.x . Et du coup, les instructions que je donnais dans l’ancien tutoriel ne sont plus (totalement) valables, et génèrent un paquet d’erreurs.

Lire la suite