[Tuto] CyanogenMod 9 sur Asus Transformer TF101

Hello everybody ! (In English it’s better)

Alors voilà, après environ 6 mois de cohabitation avec ma tablette Transformer d’ASUS sans trop tripatouiller la bête (à part au début, mais ce n’était pas la faute d’ASUS : un technicien FNAC l’avait restaurée avec le firmware de la TF101G, donc je me tapais des bugs bizarres et surtout je pouvais pas mettre à jour le firmware), je me suis décidé à sauter le pas : vu l’écart de performances ahurissant entre la ROM « originale » de mon smartphone et CyanogenMod 9, pourquoi n’en serait-il pas de même avec la tablette ? Même si je n’ai que peu de reproches à faire au système d’ASUS, j’ai voulu essayer.

Seul hic, comme c’est une tablette déjà « ancienne » (ahem), on trouve un peu tout sur le net. Des tutoriels qui ne fonctionnent plus, d’autres remplis de liens de téléchargement morts, d’autres qui partent visiblement du principe que le visiteur sait installer le recovery ClockWordMod sur la tablette, et enfin (le plus courant) des tutos absolument incompréhensibles, à croire que l’auteur voulait à l’origine le poster sur son SkyBlog.

En combinant des infos trouvées par-ci par-là, j’ai tout de même réussi, et je suis content du résultat. Du coup, je vous fait ici un petit récapitulatif des fois que vous vouliez vous lancer dans l’aventure ! Ici, les manips se font sous Windows (pour une fois 😀 ), parce que ça me semblait plus simple, que les drivers APX étaient déjà installés, et que je connais pas les règles Udev de la TF101 sous Linux. J’essaierai plus tard 😉

Ah, et ma tablette était encore équipée de la ROM d’origine, non rootée. L’équipe Cyanogen recommande, si vous n’êtes pas dans cette configuration, de commencer par réinstaller la ROM stock (et si vous savez faire ça, vous n’avez probablement pas besoin de ce tuto :mrgreen: )

Etape 0 : faites des sauvegardes !

Eh oui, ce ne sera pas ma faute si vous perdez telle ou telle application, vos scores AngryBirds, etc. Envoyez tout ce que vous voulez garder sur le PC, on sait jamais. Personnellement je voulais vraiment repartir à neuf, donc j’ai vidé toute la carte mémoire en supprimant un bon nombre de choses au passage…

Etape 1 : installer le ClockWorkMod sur la ROM « stock » ASUS

Le ClockWorkMod (parfois appelé CWM), si vous ne le savez pas déjà, c’est un petit système qui vous permet au lancement de la tablette de réaliser un certain nombre d’opérations : installer des ROMs personnalisées, vider le cache de votre installation Android, formater la carte mémoire… et j’en passe.

Vous comprendrez donc bien qu’il est nécessaire pour pouvoir installer CyanogenMod. Installons-le !

Vous aurez pour cela besoin de :

On va faire simple, ou presque :mrgreen:

  1. Créez un dossier à la racine de votre disque, par exemple. Appelons-le « CM9 ».
  2. Placez-y tous les fichiers téléchargés précédemment.
  3. Placez l’archive d’installation de CyanogenMod et les GoogleApps (le cas échéant) à la racine de la mémoire de la tablette.
  4. Extrayez les deux archives zip. Vous obtenez un dossier « wheelie » et un autre dossier de pilotes.
  5. Copiez le fichier de recovery dans le dossier Wheelie, et renommez-le en « recovery.img » (plus rapide à taper ensuite).
  6. Installez les pilotes à la main, ou pas. Au choix. Sinon, il faudra les installer en branchant la tablette. J’ai opté pour cette dernière solution.
  7. Éteignez la tablette.
  8. Sortez votre 3e main, et, dans l’ordre sans rien relâcher : maintenez enfoncé le bouton Volume+, maintenez enfoncé le bouton Power, reliez la tablette au PC. Quand un nouveau périphérique est détecté, relâchez le tout 😉
    La tablette semble éteinte, c’est normal !
  9. Windows va sans doutes vous dire qu’il n’a pas de pilotes adaptés. Si besoin, ouvrez le gestionnaire de périphériques, cliquez droit sur le périphérique inconnu, puis allez dans « mettre à jour les pilotes ». Là, vous indiquez le répertoire C:\LCM9\usb… enfin celui où vous avez extrait les pilotes, quoi.
  10. Une fois les pilotes installés, ouvrez une invite de commande en tant qu’administrateur : Démarrer -> Tous les programmes -> Accessoires -> clic droit sur Invite de commande -> Exécuter en tant qu’administrateur
  11. Rendez-vous dans le dossier de wheelie, à l’aide de la commande « cd« . Pour moi : cd C:\CM9\wheelie
  12. Là, 2 cas de figures possibles. Il faut savoir que pour accéder au mode de « flash », il faut fournir à la tablette une sorte de « clé » pour qu’elle se déverrouille. ASUS ne rend pas cette clé publique, et quand les premiers modèles se sont faits hacker, ils l’ont changée. Ainsi :
    Si votre numéro de série commence par B60 ou moins, entrez ceci :

    1
    wheelie -1 -o 0x300d8011 --bl bootloader.bin -c transformer.bct


    Si votre numéro de série commence par B70 ou plus, entrez par contre :

    1
    wheelie -2 -o 0x300d8011 --bl bootloader.bin -c transformer.bct


    Wheelie devrait retourner un message comme quoi la tablette est en mode nvflash.

  13. Entrez successivement (sauf si erreur… qui n’a pas lieu d’être !) :

    1
    blobunpack recovery.img


    1
    nvflash -r --download 5 recovery.img.SOS


    1
    nvflash -r --go

  14. La tablette dispose maintenant de CWM, et redémarre.

Et un bon bout de fait.

Etape 2 : installation de CyanogenMod 9

Donc on a maintenant une tablette toujours avec le logiciel ASUS, mais capable de charger CWM au démarrage. Vous avez bien mis les 2 archives sur la mémoire interne (pas une mSD !) ?

Allons-y pour l’installation de CM9.

Démarrer la tablette en « recovery mode »

Allumez la tablette « normalement » en maintenant le bouton Volume- enfoncé (environ 3 secondes). En haut à gauche de l’écran, quelques lignes apparaissent, indiquant d’appuyer sur Volume+ dans les 5 secondes pour démarrer en recovery. Faites-le. Voilà. C’est tout bête, mais encore faut-il le savoir 😉

Effacer le cache, installer CM9

Pour naviguer dans le recovery, c’est simple :

  • Vol- –> bas
  • Vol+ –> haut
  • Power –> OK

Dans l’ordre :

  1. Factory Reset
  2. Wipe cache
  3. Install zip from SD Card –> Choose zip –> CyanogenMod
  4. Install zip from SD Card –> Choose zip –> GoogleApps
  5. Reboot

Et là, miracle, CyanogenMod 9 se lance. Vous n’avez plus qu’à vous connecter au Wi-Fi, renseigner votre compte Google (si vous le voulez), installer vos apps habituelles… Et profiter. 😉

Une réflexion sur “ [Tuto] CyanogenMod 9 sur Asus Transformer TF101 ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *