« Politique de confidentialité »

Au s’cours, on me traque !

Oui mais non. La chose est assez simple, dans le cas particulier de ce blog. Je suis le seul à le gérer, d’une part, et d’autre part j’ai fait le choix de ne pas intégrer de publicités, et de ne pas utiliser de pisteurs tiers qui pourraient vous nuire (et générer un revenu pour moi, éventuellement). De plus, je suis plutôt indifférent à tout ce qui va toucher au SEO, à faire en sorte que l’utilisateur reste 3 plombes sur le site et y revienne, bref à monopoliser son temps d’attention disponible. L’essentiel, c’est qu’on me trouve quand on me cherche, ou qu’on partage facilement mes liens.

Open-Freax tient davantage du bloc-notes : j’y écris des articles que j’essaie de garder qualitatifs, sans rythme précis de publication. Certains sont écrits pour « aide-mémoire » (pour moi-même, également !) sur des choses que j’ai faites et qui ont nécessité un peu de recherche, pour gagner du temps la prochaine fois que je devrais le refaire. D’autres sont là pour « rendre service », par exemple les articles sur la thématique du RGPD (on trouve plein de chose très précises, techniques… ailleurs, l’idée est de proposer un contenu accessible pour se mettre dans le bain et répondre à vos questions, et on verra la complexité augmenter au fur et à mesure que vous aurez intégré les premiers articles de la série).

Tout est gratuit ici, et ce n’est pas parce que vous êtes le produit. Du moins pas au sens où on l’entend : ma gratification, c’est simplement de voir que je suis lu, et cela me suffit.

D’où cette page, en gage de transparence.

Chez Open-Freax, on refuse le gavage aux cookies.

La loi « Informatique et Libertés » (et le futur règlement européen) nous oblige à vous informer sur le rôle des cookies. Nous devons aussi obtenir votre consentement pour les utiliser. Et nous sommes enfin tenus de vous fournir un moyen de les refuser, au cas où vous préféreriez les madeleines ou les financiers, par exemple.

Sur ce blog, c’est un peu différent. Toutes les ressources utilisées sont stockées sur le serveur qui héberge ce site, lui-même localisé en Allemagne, chez DryCat, un hébergeur membre du collectif CHATONS basé à Nantes. Aucun appel n’est fait depuis d’autres domaines que open-freax.fr : pas de polices chargées depuis Google Fonts, pas de scripts servis depuis je ne sais quel CDN, pas de trackers publicitaires comme Google Analytics, pas de statistiques chez WordPress.

Et concernant les cookies : on n’en utilise pas. Comme ça, la question est réglée.

Voilà voilà, vous savez tout. Et s’il vous reste des questions, posez-les ! 😉

Le but de cette page est double : être totalement transparent avec vous concernant les usages ici-même, et enfin essayer de vous faire prendre conscience que votre navigation laisse de base énormément de traces. J’ai choisi de respecter votre vie privée, mais soyez conscients que d’autres sont loin d’en faire un cas de conscience… 😕