[Tuto] ownCloud 6 sur un mutualisé OVH

(Environ 4 min de lecture)

Salut les gens !

Vous l’attendiez tous (ok, ou pas), voilà le tutoriel d’installation d’ownCloud dans sa version 6 pour un hébergement mutualisé OVH.

Rien de bien exceptionnel, c’est une reprise des guides précédents réadaptés au code de cette nouvelle version. On reprend, donc !

 

 

owncloud6

 

Étape 1 : on récupère ownCloud, et on le met sur orbite

Récupérez ownCloud 6 (au 5 novembre 2013 : beta2, personnellement j’utilise le daily build d’aujourd’hui), extrayez l’archive sur votre disque, et balancez le tout sur votre hébergement OVH (par FTP, donc), dans un beau sous-domaine tout neuf créé pour l’occasion via votre Manager.

N’allez pas encore sur la page web d’installation, on va bosser un peu avant 😉

 

Étape 2 : on trifouille le code

Comme à chaque nouvelle version majeure, les développeurs ont tout chamboulé, du coup il a fallu partir un peu à l’aveugle. Mais ça passe !

Notez que le code ayant changé, vous pouvez en théorie installer ownCloud sans tout modifier. Mais si vous faites cela, vous n’aurez pas d’estimation de l’espace restant, par exemple. Mais ça tourne quand même, normalement, ce qui est en soi un progrès 😀

 

Modif 1 : .htaccess

Ce fichier est à la racine de votre dossier ownCloud. Si vous ne le voyez pas, pensez à afficher les fichiers cachés !

1
SetEnv PHP_VER 5_4

Ce fichier sera à re-modifier de la même façon après l’installation finale d’ownCloud 🙂

 

Modifs 2 & 3 : /lib/private/files/storage/local.php

Au début du fichier local.php, repérez la ligne qui commence par namespace (ligne 9 dans mon cas). Juste en dessous, ajoutez cette ligne :

1
include('./lib/private/files/storage/local_ovh.php');

Ensuite, recherchez la ligne qui contient @disk_free_space (ligne 266 ici). Commentez-la (ajoutez un // devant quoi) et juste en dessous ajoutez :

1
2
3
4
/*
* On appelle la fonction de l'API OVH
*/

$space = ovh_free_space($this->datadir . $path);

On continue ?

 

Modif 4 : /lib/private/files/storage/local_ovh.php

Pensez déjà à mettre un mot de passe SoAPI différent de celui de votre accès Manager, on sait jamais.

Ensuite, à côté de local.php, créez un nouveau fichier nommé local_ovh.php et collez-y ça :

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
<?php
/*
* Implantation "made-in-OVH" de disk_free_space()
* ATTENTION : pensez à remplacer les arguments de
* $soap->login() avec votre propre identifiant et mot de passe.
* Vous devez aussi indiquer votre domaine dans $soap->hostingSummary().
*/


function ovh_free_space($path){
try{
$soap = new SoapClient("https://www.ovh.com/soapi/soapi-re-1.63.wsdl");
$session = $soap->login("xxxxxxx-ovh", "xxxxxxxx","fr", false);
$result = $soap->hostingSummary($session, "mon-domaine.fr");
$soap->logout($session);

return ((($result->maxWebspace / 1000) * 1024 * 1024 * 1024) - $result->webspace);
} catch(SoapFault $fault){
return 0;
}
}

?>

Pensez à remplir ce fichier avec *vos* infos (domaine [c’est bien la racine de votre domaine principal], login et mot de passe [ici avec des xxx]), sinon ça ne marche pas :mrgreen:

 

Étape 3 : installez ownCloud !

Rendez-vous sur la page d’installation de votre cloud personnel, donnez-lui un nom et un mot de passe pour le compte admin, configurez MySQL si vous le souhaitez (j’utilise SQLite, perso, par flemme).

 

C’est tout fini, et gardez en tête que la limite pour un fichier envoyé via l’interface Web est de 64Mio et aussi que l’appli Android du Play Store est payante, mais que F-Droid la compile gratuitement pour vous 😉

Hésitez pas s’il y a un souci, via les commentaires. Jetez avant un œil à ceux de l’article sur ownCloud v5, la réponse à vos questions y est sûrement déjà !

La bise à toutes et tous !