[Tuto] ownCloud 7 / 8 sur un mutualisé OVH

Salut à toi, ami libriste ou simple curieux !

Vous l’attendiez tous (comme les précédents 😀 ), voilà le tutoriel d’installation d’ownCloud dans sa version 7 / 8 sur un hébergement mutualisé OVH.

Nouveautés ?

Oh que oui, il y a du nouveau ! Je vous la fait courte, j’ai pas tout testé, mais je vais commencer par un truc à mon sens essentiel : l’édition (avec coloration syntaxique s’il vous plait !) des fichier (La)TeX est enfin de la partie ! Je vais enfin pouvoir bosser gentiment sur mes rapports et diaporamas depuis n’importe où, sans me soucier d’avoir un éditeur sur la machine ou non, et je n’aurai plus qu’à compiler à ma maison…

Ensuite, de grosses améliorations ont été faites au niveau de la partie « partage ». Si je vous dit que je peux monter un dossier partager présent sur une autre instance directement dans la mienne et bosser comme si de rien n’était, et que mon instance se charge de faire remonter les modifs à l’hôte principal, vous me croyez ? Ben si ! 😉

Dans le même esprit, plein d’évolutions, les partages autorisés ou non par groupes et non plus seulement de façon globale, affichage du propriétaire du fichier partagé en regard de celui-ci, et… la disparition de ce *#$ »+& de dossier « Shared » (mais on peut le remettre… je ne le ferai pas 😀 ).

L’application Documents a été améliorée, mais ne supporte pour le moment que l’odt, comme la v6. L’ouverture de documents Word est aussi gérée, mais il faut installer libreoffice sur le serveur, ce que j’ai fait sur ma RPi, mais c’est chose impossible sur un mutualisé. Il est cependant possible d’indiquer à oC d’utiliser une instance de LibO présente sur un serveur externe <3

Oh, et la fenêtre principale « Fichiers » a changé, je vous laisse voir ça un peu plus bas !

Quoi d’autre… ah oui : une interface mobile, pour accéder « proprement » à votre cloud même si vous n’avez pas l’application ownCloud installée \o/

Et je trouve (ce n’est que mon ressenti) que la réactivité de l’ensemble est bien meilleure. Paradoxalement, l’archive d’installation a doublé de volume et dépasse les 100Mo… 😕

Y’a aussi tout un tas de trucs côté admin, mais je vous laisse un bout du plaisir de la découverte, quand même ! Dernier spoil : une interface pour configurer le SMTP d’envoi de mails, et les modèles de mails automatiques !

C’est pas merveilleux tout ça ?! 😛

 

Le guide

Rien de bien exceptionnel, c’est une reprise des guides précédents réadaptés au code de cette nouvelle version. On reprend, donc !

 

owncloudv7

 

 

Étape 1 : on récupère ownCloud, et on le met en ligne

Récupérez ownCloud 7 (7.0.1 au 7 août 2014), extrayez l’archive sur votre disque, et balancez le tout sur votre hébergement OVH (par FTP, donc), dans un beau sous-domaine tout neuf créé pour l’occasion via votre Manager.

N’allez pas encore sur la page web d’installation, on va bosser un peu avant 😉

 

Étape 2 : on trifouille le code

Pas de gros changement par rapport à la v6 pour les modifications à apporter. Tant mieux, j’ai pas à chercher cette fois 😉

Notez que le code ayant changé, vous pouvez en théorie installer ownCloud sans tout modifier. Mais si vous faites cela, vous n’aurez pas d’estimation de l’espace restant, par exemple. Mais ça tourne quand même, normalement, ce qui est en soi un progrès 😀

 

Modif 1 : .htaccess

Ce fichier est à la racine de votre dossier ownCloud. Si vous ne le voyez pas, pensez à afficher les fichiers cachés !

1
SetEnv PHP_VER 5_5

Ce fichier sera à re-modifier de la même façon après l’installation finale d’ownCloud 🙂

 

Modifs 2 : /lib/private/files/storage/local.php

Recherchez la ligne qui contient @disk_free_space (ligne 266 ici). Modifiez la ligne return \OC\Files\SPACE_UNKNOWN; (ligne 227 chez moi) pour y mettre quelque chose qui correspond vaguement à l’espace dont vous disposez. Dans mon cas, j’ai mis : return 25000000000; (environ 23Go).

On continue ?

 

Modif 3 : /config/config.php

Si jamais vous en avez plein le fondement des erreurs du genre « mééééh WebDAV fonctionne pas » alors qu’en fait si, éditer ce fichier et ajoutez :

1
'check_for_working_webdav' => false,

(à placer dans la liste, où vous voulez, mais pas en dehors quoi 😀 )

 

Étape 3 : installez ownCloud !

Rendez-vous sur la page d’installation de votre cloud personnel, donnez-lui un nom et un mot de passe pour le compte admin, configurez MySQL si vous le souhaitez (j’utilise SQLite, perso, par flemme).

 

C’est tout fini, et gardez en tête que la limite pour un fichier envoyé via l’interface Web est de 64Mio et aussi que l’appli Android du Play Store est payante, mais que F-Droid la compile gratuitement pour vous 😉

Hésitez pas s’il y a un souci, via les commentaires. Jetez avant un œil à ceux de l’article sur ownCloud v5 et v6, la réponse à vos questions y est sûrement déjà !

La bise à toutes et tous !